« INCIDENTALLY INSIGHTS #3 »

PATRICK CEYSSENS

Dans cette image tramée en acier Corten (4,5 sur 2,2 mètres), dans le jardin d’herbes aromatiques et d’inspiration,

des souvenirs de paysage se fondent dans la beauté naturelle d’aujourd’hui. De nombreuses images de souvenirs idéalisés ornent nos murs sous la forme de photos ou de peintures, mais la combinaison de souvenirs avec le présent est beaucoup plus évocatrice.  Cette image hybride, transparente, est sans cesse en mouvement. Elle fluctue entre les saisons, entre le jour et la nuit, entre le temps et le souvenir. Notre conscience réorganise l’afflux d’impressions en d’autres images et conceptions mentales. Qu’est-ce qui sépare le visible de l’imaginable ? Les horizons, significations et perspectives se mêlent au souvenir de l’image. 

C’est peut-être à travers la photographie que l’image combinée est le mieux mise en valeur. Un appareil photo traitera la trame autrement que notre œil nu. De chaque position et à chaque moment, l’image est différente.  Chaque spectateur a donc un point de vue unique, inspirant une interprétation purement individuelle à l’égard d’une représentation stratifiée. Le spectateur devient ainsi lui-même artiste. 

« THE QUIET VIEW »

HANS OP DE BEECK

Attention: l'Œuvre artistique est actuellement fermé

« The Quiet View » est une œuvre d’art permanente dans laquelle le spectateur contemple un paysage sculpté à l’infini.

Cette œuvre d’art se trouve exactement à l’endroit où se tenait l’ancienne église abbatiale et revêt donc également une dimension spirituelle. Cet espace silencieux est idéal comme lieu de méditation, parfaitement en phase avec l’image d’un site abbatial.